AGENDA 2030 UNESCO

Notre engagement ne se poursuit pas uniquement au niveau régional ou national, mais également au niveau international.

En effet, toutes directives données et  prises décisions tendant vers une uniformisation au niveau mondial nous rendent plus qu’attentifs, particulièrement lorsqu’elles touchent l’éducation. C’est pourquoi, afin de contribuer à apporter notre expérience de terrain, nos observations et nos connaissances, nous nous efforçons de participer aux réflexions et nous sommes engagés à suivre les travaux de l’UNESCO depuis l’adoption de l’Agenda 2030 de développement durable. Les Nation Unies, y compris la Suisse, se sont prononcées en faveur d’un cadre global pour les actions internationales et nationales jusqu’en 2030.

Selon nous, l’objectif 4 est le point de départ pour répondre à tous les autres. Cependant, il nous apparaît vital de veiller à ce que les enfants ne deviennent pas juste un enjeu économique, et que le droit à une éducation de qualité pour tous ne se transforme pas en une obligation de scolarisation étatique dès le plus jeune âge, comme c’est déjà le cas en France.

L’objectif 4 concernant l’éducation fait partie intégrante de l’Agenda 2030:

«D’ici à 2030, assurer l’accès de tous à une éducation de qualité, sur un pied d’égalité, et promouvoir les possibilités d’apprentissage tout au long de la vie».

Cet objectif est divisée en 7 sous-cibles:

  1. Faire en sorte que toutes les filles et tous les garçons suivent, sur un pied d’égalité, un cycle complet d’enseignement primaire et secondaire gratuit et de qualité, qui débouche sur un apprentissage véritablement utile.
  2. Faire en sorte que toutes les filles et tous les garçons aient accès à des activités de développement et de soins de la petite enfance et à une éducation préscolaire de qualité qui les préparent à suivre un enseignement primaire.
  3. Faire en sorte que les femmes et les hommes aient tous accès dans des conditions d’égalité à un enseignement technique, professionnel ou tertiaire, y compris universitaire, de qualité et d’un coût abordable.
  4. Augmenter considérablement le nombre de jeunes et d’adultes disposant des compétences, notamment techniques et professionnelles, nécessaires à l’emploi, à l’obtention d’un travail décent et à l’entrepreneuriat.
  5. Eliminer les inégalités entre les sexes dans le domaine de l’éducation et assurer l’égalité d’accès des personnes vulnérables, y compris les personnes handicapées, les autochtones et les enfants en situation vulnérable, à tous les niveaux d’enseignement et de formation professionnelle.
  6. Veiller à ce que tous les jeunes et une proportion substantielle d’adultes, hommes et femmes, atteignent un niveau de compétence en lecture, écriture et calcul.
  7. Faire en sorte que tous les élèves acquièrent les connaissances et compétences nécessaires pour promouvoir le développement durable, notamment par l’éducation en faveur du développement et de modes de vie durables, des droits de l’homme, de l’égalité des sexes, de la promotion d’une culture de paix et de non-violence, de la citoyenneté mondiale et de l’appréciation de la diversité culturelle et de la contribution de la culture au développement durable.