ENQUÊTE ROMANDE SUR L’INSTRUCTION EN FAMILLE

 


Résultats préliminaires de l’enquête


 

PORTRAIT DE L’INSTRUCTION EN FAMILLE

Notre ONG, en collaboration avec des chercheurs universitaires, mène actuellement une enquête sur l’instruction en famille permettant de faire un PREMIER PORTRAIT de l’instruction en famille en Suisse romande. Ce portrait permettra de répondre aux questions:

QUI sont ces familles? POURQUOI font-elles l’IEF? COMMENT vivent-elles leur expérience?

La première partie de l’enquête, intitulée « Instruction en famille – Portrait » s’est déroulée du 22 mai au 22 juin 2018. Elle s’adressait aux familles de Suisse romande accompagnant déjà leurs enfants dans leurs apprentissages.

La seconde partie « Instruction en famille – Portrait à venir » est également terminée et s’adressait aux familles qui débutaient cet accompagnement dès la rentrée 2018. Elle s’est déroulée du 23 juin au 30 septembre 2018.

La troisième partie « Gouvernance de l’instruction en famille – Votre réalité – Vos souhaits«  est également terminée. Cette dernière démarche visait à établir un bilan du cadre légal de l’IEF du point de vue des familles, et de contribuer à la mise en place du futur.

Cette enquête n’est reliée à aucune autre démarche, étude ou sondage menés par d’autres organisations en Suisse ou a l’étranger. L’enquête invitait les familles IEF à faire entendre leur voix et à contribuer directement à l’amélioration des lois qui les concernent (contribution de la société civile pour l’établissement des normes qui la concerne – Gouvernance réflexive)

Le pays de lancement de cette enquête est la Suisse, pays initiateur. Elle sera ensuite diffusée dans les autres pays francophones pour permettre d’y faire le même portrait et de faire des comparaisons internationales.

 

La démarche de l’association

Notre association, en plus des buts annoncés, œuvrent pour le droit à la liberté et à la diversité, qui sont essentiels pour l’épanouissement du potentiel humain. À ce titre et en tant que représentants de la société civile, nous désirons être en mesure de soutenir les droits des familles IEF suisses.

Les croyances et tabous autour de l’école à la maison créent de nombreuses tensions, du côté de l’État et de la société civile, mais aussi du côté des familles IEF. Nous espérons que notre enquête sera en mesure d’apporter certaines réponses et d’ouvrir le dialogue.

L’intérêt des chercheurs

Les données qui seront recueillies seront analysées par Christine Brabant, Ph. D. Éducation, Professeure agrégée à l’Université de Montréal, avec le soutien de chercheurs bénévoles. Nous les remercions tous cordialement pour leur contribution à l’élaboration du questionnaire, sous forme de conseils pratiques et méthodologiques, afin de bonifier notre étude et la valeur scientifique de ses résultats.

 

 

 


Les chiffres des résultats préliminaires de notre enquête déjà cités dans l’émission de radio « Les beaux parleurs » (dès la minute 38:27)